Image
Couverture du livre "Penthésilé·e·s (Amazonomachie) (suivi de) Océanisé·e·s"

Penthésilé·e·s Amazonomachie (suivi de) Océanisé·e·s

Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Présentation

Penthésilé·e·s (Amazonomachie)

Et si Penthésilée s’était volontairement empalée sur la lance d’Achille pour emmener la guerre ailleurs ? Au-delà de la vengeance ? Au-delà de la loi du Talion ? Arrêter la machine simple de la haine et de la domination ? Proposer autre chose de plus vertigineux ? Une alliance entre les mort·e·s et les vivant·e·s, l’humain et l’animal, le féminin et le masculin ? Créer de la coopération plutôt que de la compétition, lutter avec plutôt que de lutter contre ?
Ce texte redonne une place, une voix, des voix, à ces corps parce que les voix sont les premières à s’élever dans les révolutions, parce qu’elles ont cette capacité à se propager comme l’oxygène, une fuite de gaz ou de la poudre et à un moment donné, elles explosent, jaillissent en pleine lumière, à ciel ouvert et elles donnent de l’énergie à celles et ceux encore vivant·e·s pour aller de l’avant, continuer la lutte parce qu’il y a encore à faire pour empêcher la destruction, défendre la multiplicité des formes et des styles de vies.

Océanisé·e·s 

Chercher une langue qui dise l’étendue, la lumière changeante, le ciel changeant, les vents changeants, le bateau qui s’écrase dans le versant de la houle, le corps poussé en avant et en arrière, les mains qui cherchent des points d’accroche, la cloche qui sonne la verticale, la rafale, chercher la langue qui empêche le corps de se mouvoir, qui rend tout geste compliqué, difficile, parfois inutile, trouver la langue qui doit aller à l’essentiel, être précise, proche de la chute, de l’échec, la langue qui dérape, qui raconte comment la descente dans la cabine est une descente dans un monde renversé, chaviré, faire sentir les orteils brûlés, la manière dont le vent, la houle, le bateau s’apprivoisent, trouver l’ordre des mots qui va avec la structure du ciel, de la mer, du bateau, des bruits de grince, de gronde, de clapot, de claquement, de roulis, s’approcher au plus près des embruns qui s’abattent dans le col, dans les manches, dans les bottes, sur le visage, et le dauphin qui surgit à bâbord, la barre de nuages noirs à tribord, le détail qui te sauvera la peau et l’infinie beauté qui te traverse en même temps qu’elle t’écrase, tenir le cap comme on tient son journal de bord pour ne pas perdre pied.

En scène

Penthésilé·e·s (Amazonomachie) : Création au Festival d’Avignon 2021, dans une mise en scène de Laëtitia Guédon et présenté en tournée au cours de la saison 2021-2022.

128 pages
ISBN 978-2-84681-636-6
Prix : 15.00€
Collection : Bleue
Prochainement disponible
Date de parution :
Personnages
1 homme(s)
1 femme(s)
Soutiens
Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre.

A l'affiche

Mise en scène :
Laëtitia Guédon
Du au

à Avignon

Festival d'Avignon