J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne

Jean-Luc Lagarce

J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne

Texte intégral

Préface d’Alexandra Moreira da Silva

 

Ce n’est pas bien ou mal‚ ou rassurant encore. Ce n’est pas vrai‚ c’est ainsi‚ ce n’est pas vrai‚ on imagine et on s’arrange avec ce qu’on imagine‚ mais ce n’est pas vrai.

Je ne sais pas‚ je ne crois pas‚ je ne mourrai pas de chagrin‚ je ne m’imagine déjà plus‚ il ne me semble pas‚ je ne m’imagine déjà plus mourir de chagrin.

Pourquoi est-ce que je mentirais ?

On voulait la tragédie‚ la belle famille tragique mais nous n’aurons pas cela‚ juste la mort d’un garçon dans une maison de filles.

Tu peux sourire‚ rien d’autre.

 

Ce texte fut le premier à participer à la reconnaissance de Jean-Luc Lagarce après sa disparition, tant sur la scène francophone que sur la scène internationale comme en témoignent plus d’une trentaine de traductions à travers le monde. En 2018, la Comédie-Française donne une nouvelle mise en scène de cette pièce qui, portée par un chœur de cinq femmes, fait écho à Juste la fin du monde.

 

Jean-Luc Lagarce (1957-1995) est actuellement l’auteur contemporain le plus joué en France. Metteur en scène de textes classiques aussi bien que de ses propres pièces, c’est en tant que tel qu’il accède à la reconnaissance de son vivant. Depuis sa disparition, son œuvre littéraire (vingt-cinq pièces de théâtre, trois récits, un livret d’opéra, un scénario de film…) connaît un succès public et critique grandissant ; elle est traduite en vingt-cinq langues.

9,50 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-517-8
  • Date de parution : 14-02-2018
  • Nombre de pages : 128 pages
  • Collection : Classiques Contemporains