Nouvelles vagues (suivi de) L’Homme du coin (et de) My Brazza

Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Présentation

Et si quelqu’un cent ans après ma mort devait regarder le réel et le ciel et la vie pour moi ? alors je voudrais des images de caniveaux et de chiens et de murs et de n’importe qui et de n’importe quoi car je saurai que c’est la vérité, et goûter au futur que l’on verra sans moi : ce serait contempler la lumière du plus ordinaire des jours, où se loge la vérité qui se passe de commentaires, la brute, la vierge, l’intouchée, celle que tout le monde touche.

Dans Nouvelles vagues et L’Homme du coin, deux personnages se confrontent à l’écriture, l’un recule, l’autre avance. Avec My Brazza, c’est un corps – celui du danseur congolais Florent Mahoukou – qui s’écrit en s’engageant dans les souvenirs d’une ville et d’un pays. L’écriture est toujours ailleurs, partout où le monde s’organise, dans le travail, l'amour des autres… dans la beauté et la brutalité des démocraties où tout semble égal et où rien ne l’est… On trouve dans l’écriture tout ce qui lutte contre elle.

En scène

Nouvelle vagues : Création au Théâtre national de la Colline à Paris le 27 juin 2012, dans une mise en scène de Laurent Gutmann.

L'Homme du coin : Création au Studio-Théâtre de Vitry le 22 février 2013, dans une mise en scène de Philippe Estachon.

My Brazza : Création au collège Saint-Exupéry à Vélizy-Villacoublay le 20 janvier 2014, dans une mise en scène de David Bobée.

192 pages
ISBN 978-2-84681-389-1
Prix : 15.00€
Collection : Bleue
Disponible
Date de parution :
Soutiens
Avec l'aide du Centre national du livre.

A l'affiche

Mise en scène :
David Bobée
Du au

à Villeneuve-d'Ascq

La Rose des Vents