Goebbels, juif et footballeur (suivi de) Comme dans un film de Robert Bresson

Guy Régis Jr

Goebbels, juif et footballeur (suivi de) Comme dans un film de Robert Bresson

Goebbels, juif et footballeur : Par quel miracle ou malédiction cela a-t-il bien pu arriver qu’un grand footballeur de classe mondiale se prénomme Goebbels ? Comment des années plus tard, conscient de l’étrangeté de son appellation, il se décide à se convertir au judaïsme ? Goebbels devenu donc juif.

Personnages  : monologue, 1 homme

 

Comme dans un film de Robert Bresson : Il n’est pas toujours bon de revenir. De revenir dans son pays, dans sa ville natale, transformé par le voyage, différent. Un homme se retrouve capturé par des jeunes gens de la ville où il est né, et d’où il était parti. Comme s’il n’avait pas le droit de revenir habillé comme il est, de parler comme il parle. Un homme revenu chez lui, avec la culture d’un étranger, immobilisé par un accident. À son chevet, ces jeunes gens. Parfois, ils prennent soin de lui. D’autres fois, ils le maltraitent. Tout va se dérouler net, précis. Comme dans un film de Robert Bresson.

Personnages  : 1, 2, 3 ou plus

 

Guy Régis Jr, né à Port-au-Prince (Haïti) en avril 1974, est un écrivain, homme de théâtre, réalisateur de films expérimentaux. Ses textes, qui rassemblent de la poésie, de la prose et en grande partie du théâtre, sont traduits en plusieurs langues. Traducteur en créole d’Albert Camus, Maurice Maeterlinck, Marcel Proust et Bernard-Marie Koltès. Directeur de la section théâtre de l’École nationale des Arts de Port-au-Prince (2012-2014), il est le directeur du festival de théâtre Quatre Chemins de Port-au-Prince depuis 2013.

 

En scène : 

Guy Régis Jr est très régulièrement présent sur les scènes françaises. Il sera présent au Festival des francophonies à Limoges au printemps 2021. Son récit Les cinq fois où j’ai vu mon père publié par les éditions Gallimard est également adapté pour la scène. La pièce est attendue sur les planches de Théâtre Ouvert la saison prochaine, dans une mise en scène de l'auteur. Dès octobre, au Théâtre Prospero de Montréal on pourra voir une version de Quel dernier grand conflit pour satisfaire la haine entre les hommes ; en avril 2021, sa pièce Mourir tendre sera créée par la compagnie montréalaise Carte Blanche, dans ce même théâtre.

Aide(s) à la publication

Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre.

15,00 € TTC

  • ISBN : 978-2-84681-611-3
  • Date de parution : 26-11-2020
  • Nombre de pages : 144 pages
  • Collection : Bleue