Qu’est-ce que le théâtre ?

Hervé Blutsch , Benoît Lambert

Qu’est-ce que le théâtre ?

Toutes les enquêtes d’opinion le prouvent : l’art dramatique arrive aujourd’hui en tête des sujets qui inquiètent les Français, juste après les risques alimentaires et les accidents nucléaires.

Face à cette inquiétude, des professionnels reconnus répondent aux questions que tous se posent : Comment dépasser l’angoisse de la réservation ? Va-t-on devenir socialiste ? Faut-il avoir du talent pour être spectateur ? A-t-on le droit de s’endormir ? Est-ce qu’on peut retirer ses chaussures ? Quand deux comédiens s’embrassent, est-ce qu’ils mettent la langue ?, etc.

Dans une atmosphère intime et décontractée, Qu’est-ce que le théâtre ? vous dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’art dramatique sans jamais oser le demander.

 

Hervé Blutsch est né en 1965 dans la banlieue de Lille, il fut d’abord maître nageur. Entre 1984 et 1991, on le croise dans de nombreuses piscines – il officie notamment trois ans à la piscine Molitor à Paris où il apprend à nager à plusieurs personnalités du monde des arts. Ses premiers textes sont de petites scénettes aquatiques, d'abord à visées pédagogiques – La Nage sans brassards, Cédric est tombé à l’eau ou encore Attention méduses ! –, puis peu à peu plus poétiques – Le Baigneur dans la lune petite pièce d'eau, L'Envol du papillon pochade pour piscine, La Noyade bienheureuse comédie de bord de lac. En 1989, Le Canard bleu mélodrame bural signe sa rupture définitive avec le monde de l'eau. C'est l'avènement d'un théâtre résolument terrien dont les textes les plus emblématiques sont Monsieur Paul n'est pas commun (1992), Anatole Felde (1996), La Gelée d'arbre (1997), Ervart ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche (2001), Le Sang sur Jean-Louis (2005) La Vie burale (2008) ou encore Scènes de la vie ordinaire (2011).

 

Benoît Lambert a été formé au théâtre par Pierre Debauche. En 1993, il fonde avec Emmanuel Vérité, comédien, "La Tentative", compagnie avec laquelle il a monté Molière, Musset, Sarraute, Brecht, Valletti, Mrozek, Gombrowicz, Blutsch, Kroetz... Entre 1999 et 2002, il réalise le feuilleton théâtral Pour ou contre un monde meilleur qui se poursuit avec Ça ira quand même, autour de la question de l’engagement en politique. Plus récemment, Benoît Lambert continue d’ausculter le fonctionnement de notre société capitaliste, au travers notamment des textes de Jean-Charles Massera, pour créer successivement : We Are La France en 2008, We Are L’Europe en 2009 et Que Faire ? (Le retour) en 2011 ; en écrivant Bienvenue dans l’espèce humaine en 2012 (publié aux Solitaites Intempestifs)  ou en adaptant Dénommé Gospodin, de Philipp Löhle en mars 2013. Benoît Lambert est directeur du Théâtre Dijon Bourgogne, CDN depuis le 1er janvier 2013, où il crée la même année Dénomé Gospodin, Qu’est-ce que le théâtre ? et Tout va bien (Jamait chante Guidoni). En 2014 il met en scène La Grande Histoire de François Bégaudeau, spectacle de sortie de la 25ème promotion de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne et crée Tartuffe ou l’imposteur de Molière en novembre.

 

Mise en scène de Benoît Lambert en 2013

Reprise en 2017.

 

La critiique :

 

Derrière ce titre un peu pompeux, lourd d’appréhensions sérieuses et universitaires, derrière ce titre dramatique se cache une perle d’humour et de cynisme. Avec une autodérision sincère, Hervé Blutsch et Benoît Lambert nous convient à une conférence légère et amusante sur les stéréotypes du théâtre. Entre pures inventions et références déformées, Qu’est-ce que le théâtre est une pièce loufoque qui se dévore avec bonheur.

Pierre-Alexandre Culo - Theatre-Actu, 4 avril 2017


10,00 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-506-2
  • Date de parution : 12-03-2017
  • Nombre de pages : 80 pages
  • Collection : Jeunesse
  • Personnage(s) masculin(s) : 1
  • Personnage(s) féminin(s) : 1