Benoît Lambert

Benoît Lambert a été formé au théâtre par Pierre Debauche. En 1993, il fonde avec Emmanuel Vérité, comédien, "La Tentative", compagnie avec laquelle il a monté Molière, Musset, Sarraute, Brecht, Valletti, Mrozek, Gombrowicz, Blutsch, Kroetz... Entre 1999 et 2002, il réalise le feuilleton théâtral Pour ou contre un monde meilleur qui se poursuit avec Ça ira quand même, autour de la question de l’engagement en politique. Plus récemment, Benoît Lambert continue d’ausculter le fonctionnement de notre société capitaliste, au travers notamment des textes de Jean-Charles Massera, pour créer successivement : We Are La France en 2008, We Are L’Europe en 2009 et Que Faire ? (Le retour) en 2011 ; en écrivant Bienvenue dans l’espèce humaine en 2012 (publié aux Solitaires Intempestifs)  ou en adaptant Dénommé Gospodin, de Philipp Löhle en mars 2013. Benoît Lambert est directeur du Théâtre Dijon Bourgogne, CDN depuis le 1er janvier 2013, où il crée la même année Dénomé Gospodin, Qu’est-ce que le théâtre ? et Tout va bien (Jamait chante Guidoni). En 2014 il met en scène La Grande Histoire de François Bégaudeau, spectacle de sortie de la 25ème promotion de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne et crée Tartuffe ou l’imposteur de Molière en novembre.