La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?

Ouvrage coordonné par Jean-François Dusigne
Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Qu’est-ce qui, de l’expérience, peut se transmettre ? Y a-t-il quelque chose qui, de la relation sensible entre un metteur en scène et des acteurs, puisse s’apprendre ou s’enseigner ?
Les termes ne sont-ils pas réducteurs, sans cesse à redéfinir ? Le croisement des regards, la confrontation des compétences visent à appréhender ces actes d’échange et de transmission que constituent les «directions d’acteurs», et ce, non seulement à travers le discours, mais aussi les intonations vocales, les silences, les comportements, les attitudes, les gestes.

Faisant suite aux sessions d’expérimentation menées au Conservatoire national supérieur d’art dramatique et à ARTA (Association de recherche des traditions de l’acteur) entre 2011 et 2015, aux journées d’études et aux rencontres internationales organisées dans le cadre du Laboratoire d’excellence des arts et méditations humaines, Arts-H2H, « les processus de transmission et d’échange dans la direction d’acteurs », ce livre, conçu et coordonné par Jean-François Dusigne, invite à ouvrir un cercle plus large à la pensée de l’enseignement artistique : est-il opportun ou non de concevoir une formation à la mise en scène et à la direction d’acteurs ?

La presse

Mise en perspective d’interrogations transverses
Dès les premières pages, l’interdisciplinarité se fait pressentir car la parole est donnée aux artistes de la scène (théâtre, danse, cinéma, arts numériques…) non en s’inscrivant dans une démarche d’exhaustivité mais au contraire afin de privilégier le croisement de regards venus d’horizons différents, ayant tous en commun, la scène...
Bruno Deslot, Theatreactu.com, 10 octobre 2015

448 pages
ISBN 978-2-84681-451-5
Prix : 19.00€
Disponible
Date de parution :
Soutiens
Cet ouvrage a été publié avec le soutien de l’ANR (programme Investissement d’avenir ANR-10-LABX-80-01) et le concours de l’Université Paris VIII (scènes du monde, création savoirs critiques, axe ethnoscénologie).
Dans nos conseils