Et ils me cloueront sur le bois

Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Poème dramatique

Postface de Stéphane Arthur

Présentation

Tuons Jésus c’est dit
là-bas à Béthanie sous les arbres
Jésus se tait il sait
il regarde la patience des arbres dans la nuit
il sait qu’il lui faudra dans les douleurs
cette patience d’arbre
comme il sait se taire songe-t-il
le bois des arbres sous le clou

Dans cette création littéraire et poétique, Jean-Pierre Siméon revisite l’Évangile ; il réaffirme la dimension sacrée de la poésie, voie d’expression privilégiée du Verbe, et propose une assimilation du poète à la figure christique, l’un et l’autre révélant à travers des destinées similaires la grandeur et la misère humaines.

Comme Jésus qui s’exprimait par paraboles, le poète recourt à des images, des symboles, des métaphores. Comme Jésus, outragé, banni de la société humaine, le poète souvent méprisé, meurtri, se fait incarnation et voix des êtres souffrants. Qui mieux que lui peut alors dire l’histoire du fils de Dieu, la Passion du Christ, la souffrance de celui qu’on a cloué sur la croix ?

En scène

Ce texte fait l’objet d’une création littéraire et musicale autour du thème de la Passion dans les Évangiles réalisée par l’ensemble vocal et instrumental Akadêmia, sous la direction de Françoise Lasserre, à l’Opéra de Reims, le 19 mars 2013.

64 pages
ISBN 978-2-84681-380-8
Prix : 10.00€
Collection : Bleue
Disponible
Date de parution :
Dans nos conseils