Music-hall

Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Ce texte est également disponible dans : Théâtre complet III

Présentation

Comme tous les soirs, dans cette ville-là comme dans toutes les autres villes – vingt ou trente années ? trente années… – La Fille jouera sa petite histoire, prendra des mines, habile à prendre des mines, fredonnera chansonnette et esquissera pas de danse. Comme tous les soirs, dans cette ville-là comme dans toutes les autres villes, elle racontera la journée terrible qui s'achève, la journée pénible qui s'achève, récit des diverses humiliations et aléas divers. Comme tous les soirs, les deux boys, épuisés, fatigués, rêvant de s'enfuir, s'enfuyant, les deux boys feront mine, habiles à faire des mines, les deux boys l'accompagneront, tricheront avec elle, feront semblant.

En scène

Création à Besançon à l'Espace Planoise en octobre 1989 et reprise à Théâtre Ouvert – Jardin d'Hiver à Paris en janvier 1990, dans une mise en scène de l'auteur.

En 2021, Marcial Di Fonzo Bo met en scène Les règles du savoir-vivre dans la société moderne avec Catherine Hiegel au Cloître Toussaint (Angers) en partenariat avec le Festival d'Anjou. L'année d'après, il met en scène Music-Hall avec la même comédienne au Théâtre du Petit Saint-Martin (Paris). Les pièces tournent en 2023 et Catherine Hiegel remporte pour sa performance le Prix du syndicat de la critique 2023 pour la meilleure comédienne.

Presse

Sur la mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo en 2022

Music Hall est un texte sur l’existence humaine autant que le récit d’une carrière sur les planches. Il explore le métier de vivre mieux encore que celui d’acteur : s’attacher à des riens, se moquer de la nostalgie, avancer toujours vers la lumière, d’où que l’on arrive, garder l’espoir des voyages en transatlantique, même quand on a fait le chemin à pied.
[Catherine Robert, La terrasse]

On en sort heureux comme on peut l’être en écoutant les mots de Jean-Luc Lagarce joués par l’une de nos plus grandes comédiennes, une Jacqueline Maillan qui aurait passé quarante ans à la Comédie-Française, comme l’est Catherine Hiegel. Son art fait merveille...
[Brigitte Salino, Le Monde]

Catherine Hiegel s’empare du rôle en le serrant dans ses bras, en en déployant foutes les fragiles et fugaces vibrations, avec sa façon sans pareille, d’un geste du cou, de relever la tête et de porter beau malgré tout.
[Jean-Pierre Thibaudat, Blog Mediapart]

Sur le livre

Music-hall ou le récit d’une désillusion

Le dramaturge – qui n’est jamais loin (« je crois » dit-il dans ses didascalies) – dresse un portrait de femme et d’artiste. Une femme dans un monde d’hommes qui se bat pour continuer de faire exister un divertissement en pleine désillusion. Quitte à « faire mine de », à « faire semblant », à « tricher », elle entrera sur scène, qu’elle soit la porte, et tant pis pour les « goguenards ».
[Charlotte Payant, theatreactu, déc 2023]

 

Toutes les critiques sur theatre-contemporain.net

64 pages
ISBN 978-2-84681-000-5
Prix : 12.00€
Collection : Bleue
Disponible
Date de parution :
Personnages
2 homme(s)
1 femme(s)
Mots clés

A l'affiche

Mise en scène :
Marcial Di Fonzo Bo
Le

à Chelles

Théâtre de Chelles