Qu’ils crèvent les critiques !

Jean-Pierre Léonardini

Qu’ils crèvent les critiques !

PRIX DE LA CRITIQUE 2018,

pour le Meilleur livre sur le théâtre.

 

Quelle mouche me pique, après tant d’années d’exercice légal de la médecine critique, de vouloir porter par écrit un diagnostic hasardeux sur une activité d’aussi peu de valeur fiduciaire ? C’est que j’aurais l’impression, n’écrivant pas ce livre, d’éviter un bilan et de compter pour rien toute une existence d’activité pratique, dans un domaine dont la validité concrète apparaît malaisément mesurable, pour ne pas dire impossible. Le temps est venu d’un peu sérieusement me pencher sur l’espèce de forcerie que constitue cette accumulation de spectacles, saison après saison, sur quelque cinquante ans et qui ont donné lieu à une accumulation de « papiers » en un domaine dont la nécessité sociale s’avère de plus en plus aléatoire.

 

Jean-Pierre Léonardini est journaliste et critique dramatique. Il a effectué l’essentiel de sa carrière au journal L’Humanité en qualité de responsable du service culturel et de critique attitré. Il a enseigné l’histoire du théâtre à l’université Paris-Nanterre, à l’université Lumière-Lyon-II ainsi qu’à l’ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) à Lyon.


La critique :

 

Théâtre : "Qu’ils crèvent les critiques !"

 

C'est l'une des plus grandes plumes de la critique théâtrale française. Jean-Pierre Léonardini, témoin de 50 ans de vie théâtrale et témoin de l’évolution du journalisme, interroge la notion de critique dans son dernier livre. Elle est pour lui plus que jamais nécessaire, parce qu'elle permet "d'organiser la compréhension" mais il constate le mépris dont elle est l'objet.

Lionel Jullien - Arte Journal du 24 au 26 avril 2018

 

Sélection livre : « Qu’ils crèvent les critiques ! », trente ans de critique

Journaliste à « L’Humanité », Jean-Pierre Léonardini mène une réflexion vivante, ancrée dans sa pratique du métier.

Brigitte Salino - Le Monde, 15 juin 2018

 

C'est un spectateur à part, au regard aiguisé et à la plume avisée, qui ouvre aujourd'hui la page "critique" de notre encyclopédie vivante du théâtre. Sa vie, il l'a passée dans la salle, et au journal : Jean-Pierre Léonardini, critique pour L'Humanité, évoque un art qui observe et pense la scène...

Joëlle Gayot - France Culture / Une saison au théâtre : La critique, 13 mai 2018

 

Deux âmes en scène

Dans deux ouvrages qui se répondent, le critique dramatique de «l’Humanité» Jean-Pierre Léonardini et le dramaturge Michel Deutsch racontent, à travers leurs souvenirs, leur vision du théâtre.

Chacun publie un livre de souvenirs liés à la scène et chacun semble, à sa façon, répondre à la critique de Rousseau. Leur situation, leur position, leur style et probablement leurs goûts sont différents. L’un est un journaliste généreux et plein de faconde ; l’autre, un dramaturge, philosophe et poète plutôt austère. L’un a d’ailleurs écrit, dans son journal, sur le livre de l’autre. Ils ont quelque chose en commun, quelque chose qui mélange un rêve, une aventure et une époque.

Phillippe Lançon - Libération, 6 juin 2018

 

A la recherche du théâtre perdu

« La critique, en bonne ménagère, fait son marché en tâtant les fruits du jour », affirme Jean-Pierre Léonardini qui depuis un demi-siècle arpente la halle théâtre, plus soucieux de la manière dont le fruit est cultivé que de son éventuelle appellation contrôlée. Un marché fait assidûment, soir après soir, pour le quotidien l’Humanité.

Une « forcerie » qu’il explore à la manière de Proust, car c’est bien, en effet, le roman d’une vie « de spectateur salarié » qu’il nous livre en faisant pour le titre un clin d’œil au spectacle du polonais Tadeusz Kantor Qu’ils crèvent les artistes !

Dominique Darzacq - WebThéâtre.fr, juin 2018

 

Surtout qu’ils ne crèvent pas les critiques, d’autant s’ils ont l’envergure d’un Léo – humour et patine d’une analyse sûre, circonstanciée, cultivée et argumentée. 

Plaisir de réfléchir sur le monde et d’en détecter les travers pour l’améliorer...

Véronique Hotte - Hotello, mai 2018

 

Avec ce livre passionnant, c’est quelques dizaines d’années de théâtre qui défilent comme un retour en arrière avec l’évocation entre autres de nombreux metteurs en scène. Comme entre autres Jean Vilar, Patrice Chéreau et Jean-Pierre Vincent, Jacques Lassalle, Bernard Sobel, Roger Planchon, Antoine Vitez etc..

Philippe du Vignal - Théâtre du Blog, 31 mai 2018

 

Le théâtre comme mode de vie

Qu’ils crèvent les critiques ! Paradoxalement, Jean-Pierre Léonardini livre un plaidoyer sous ce titre provocateur.

Patrick Apel-Muller - L'Humanité, 22 mai 2018

 

Léonardini, une belle histoire des planches

CHRONIQUE - Avec Qu'ils crèvent les critiques !, le journaliste célèbre cinquante ans de créations avec du style et de l'esprit.

Il faut beaucoup d'esprit, de jeunesse, de goût du partage pour intituler un ouvrage consacré à l'exercice d'un étrange métier Qu'ils crèvent les critiques!.

Armelle Héliot - Le Figaro, 12 avril 2018 

 

Critique au poings

Matinée scolaire au Théâtre du Gymnase à Marseille dans les années cinquante. On joue Le Cid : « Quel chahut ! Don Diègue, doyen de la troupe, s’avance pour nous supplier de nous taire. Bref silence. Reprise du ronron en vers de douze syllabes. Chimène a le décolleté généreux. Il y a du monde au balcon. Nous, six potaches, surplombons la scène depuis une loge. J’imagine un jeu qui...

René Solis - Blog/délibéré, 24 avril 2018

 

Jean-Pierre Léonardini tombe le masque

Dans Qu’ils crèvent les critiques !, le journaliste à l’Humanité et spécialiste de théâtre livre ses souvenirs et ses colères, comme ceux d’un certain festival d’Avignon en 2005. Une somptueuse valse énervée...

Gilles Costaz - Politis, 18 avril 2018

 

”Qu’ils crèvent les critiques”, les mots sur les planches

Dans son livre, le critique dramatique Jean-Pierre Léonardini dissèque cette activité si particulière.

“On peut perfidement dire que le pain quotidien de la presse en général, ce n’est pas l’art, tout au plus vaguement la culture, mais bel et bien l’opinion, qu’au pire on définirait comme ...
Hervé Pons - Les Inrockuptibles, 20 avril 2018 

 

Léo l’élégant ou l’art d’être critique

A l’heure où tout spectateur plus ou moins assidu, possesseur d’un ordinateur et de quelques doigts peut s’autoproclamer « critique de théâtre » (ou de film, etc.), Jean-Pierre Léonardini, dès les premières pages de Qu’ils crèvent les critiques !, va à l’essentiel : « Je ne cesserai de marteler que la critique procède avant tout d’un genre littéraire. On ne doit la juger qu’à cette aune-là.....

Jean-Pierre Thibaudat - Mediapart/Blog Balagan, 16 avril 2018

 

Jean-Pierre Léonardini, la pensée du style

Journaliste et critique dramatique, responsable jusqu’au mitan des années 2000 du service culture à L’Humanité, Jean-Pierre Léonardini retrace dans Qu’ils crèvent les critiques ! son parcours de journaliste.

De ses débuts à La Marseillaise après son service militaire (effectué en Algérie), à son arrivée à Paris, de son entrée à L’Huma en 1964 au service cinéma à son passage au théâtre, de son premier festival d’Avignon en 1968 (annulé…) à l’annulation de l’édition de 2003 en raison des manifestations liées à la réforme du ...

Caroline Châtelet - Prpofession Spectacle Le Mag, 25 avril 2018

 

Jean-Pierre Léonardini, un demi-siècle de "forcerie de spectacles"

Ce livre est un vrai bonheur pour tous les amoureux du théâtre. En 192 pages, un demi-siècle de théâtre se raconte avec l’écriture alerte, d'un coeur passionné qui bat la chamade des mots et l'affirmation d'un point de vue soupesé sur une délicate balance dont le curseur est le style. Dès l’avant-propos et en neuf chapitres Léonardini, fier des fameux ancêtres comme Baudelaire, Nerval ou..

Dashiell Donello - Mediapart/Blog Les Dits du théâtre, 16 avril 2018

 

Feu d'artifice critique

Pressés par le temps – toujours un papier à rendre pour tenter de suivre l'actualité… – peu de critiques dramatiques se penchent sur leur pratique, et tentent de la penser. On en est réduit à se contenter de quelques bribes de réponses pas toujours originales à des questions que parfois des curieux leur posent. Avec Qu'ils crèvent les critiques ! qui reprend et parodie avec ironie le fameux titre du spectacle de Kantor, Qu'ils crèvent les artistes !...

Jean-Pierre Han - Frictions-Revue en ligne , 07 avril 2018

 

Jean-Pierre Léonardini passe la critique à la moulinette 

Qu’ils crèvent les critiques !, paraphrasant l’un des derniers grands spectacles du metteur en scène polonais Tadeusz Kantor, Qu’ils crèvent les artistes !, Jean-Pierre Léonardini se livre à un diagnostic du métier de critique sur ...

Sréphane Capron - Blog/Sceneweb, 22 avril 2018

 

Aide(s) à la publication

Ouvrage publié avec le concours de la Région Bourgogne Franche-Comté et du Centre régional du livre de Franche-Comté

14,00 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-530-7
  • Date de parution : 26-03-2018
  • Nombre de pages : 192 pages
  • Collection : Du Désavantage du vent