Macbeth

William Shakespeare

Texte original en traduit par Stéphane Braunschweig, Daniel Loayza

Macbeth

Je porte en moi soixante-dix ans de souvenirs,

et j’en ai vu, pendant tout ce temps, des heures

affreuses, d’étranges choses – mais cette nuit atroce

réduit à rien tout ce que j’ai vécu.

 

Macbeth se situe tout entier sur les bords de l’humanité. On y rencontre des sorcières dont le « savoir dépasse celui des mortels », des phénomènes et des actes « contre nature », et des personnages qui se demandent si « être homme », c’est chercher à se dépasser ou se tenir dans les limites de l’humanité.

Comment faut-il considérer les époux Macbeth ? Comme des monstres, des humains sortis de leur nature, ou plutôt, ce que semble suggérer Shakespeare, des humains qui se débattent comme tout un chacun avec leur part d’inhumanité et leurs fantasmes ? L’ambition qui les guide vers le meurtre, l’amour qui les lie dans leur projet, la peur qui les tétanise ou les pousse à s’enfoncer dans le crime, faut-il les mettre au compte de leur humanité ou de leur inhumanité ?

S. B.

 

Création à l’Odéon-Théâtre de l’Europe (Paris) du 26 janvier au 10 mars 2018 dans une mise en scène et une scénographie de Stéphane Braunschweig.

 

Stéphane Braunschweig est né en 1964 à Paris. Après des études de philosophie à l'Ecole Normale Supérieure, il rejoint en 1987 l’École du Théâtre National de Chaillot dirigé par Antoine Vitez, où il reçoit une formation théâtrale pendant deux ans.

En 1988, il fonde sa compagnie, Le Théâtre-Machine, avec laquelle il crée ses premiers spectacles. En 1991, au Centre Dramatique National de Gennevilliers, il les réunit en une trilogie intitulée Les Hommes de neige, pour laquelle il reçoit le Prix de la révélation théâtrale du Syndicat de la critique. Il est dès lors un invité régulier du Festival d’Automne à Paris et commence à présenter son travail dans les grandes capitales européennes (Berlin, Londres, Moscou). En 1992, à l’invitation de Stéphane Lissner, il met en scène son premier opéra au Châtelet.

En janvier 2016, Stéphane Braunschweig est nommé à la direction de l'Odéon-Théâtre de l'Europe.

Stéphane Braunschweig, qui a signé une soixantaine de mises en scène et de scénographies tant au théâtre qu'à l'opéra, est également auteur et traducteur de l’allemand, de l’italien ou du norvégien des pièces de Büchner, Kleist, Brecht, Pirandello et Lygre. Il a publié aux Solitaires Intempestifs : une adaptation et des traductions des textes de Pirandello ; Six personnages en quête d’auteur et Les Géants de la montagne, L’Enfant échangé et de La fable de L’enfant échangé.

  

Daniel Loayza, ancien élève de l’École normale supérieure (rue d’Ulm), professeur agrégé de lettres classiques et titulaire d’un DEA de philosophie, Daniel Loayza est conseiller artistique à l’Odéon - Théâtre de l’Europe depuis 1996. Il a notamment travaillé aux côtés de Georges Lavaudant sur plus d’une vingtaine de spectacles comme dramaturge ou traducteur.

Il a traduit du grec ou de l’anglais des textes d’Eschyle, Esope, Ménandre, Platon, Sophocle, Shakespeare, Edward Albee, Arthur Miller, Howard Barker, David Bellos, Richard Dresser, Tracy Letts, Avital Ronell, Mac Wellman… souvent à la demande de metteurs en scène ou de compagnies (Transquinquennal, Catherine Marnas, Patrick Pineau, Dominique Pitoiset, Delphine Salkin…).

 

La critique :

 

Il n’était pas revenu au théâtre de Shakespeare depuis quinze ans. Stéphane Braunschweig renoue avec l’auteur anglais à travers une mise en scène de Macbeth. Avec, au centre de sa réflexion sur la pièce, un couple fusionnel interprété par Chloé Réjon et Adama Diop. 

Qu’est-ce qui retient particulièrement votre attention dans Macbeth ?

S.B. : Déjà, c’est l’une des rares pièces dont le personnage principal est un couple. Je trouve cela très intéressant. Et puis, j’aime la complexité des personnages qui, torturés par un idéal, en viennent à torturer les autres pour ce même idéal. C’est le cas de Macbeth, ce héros de guerre qui tombe...

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat - La Terrasse, le 20 décembre 2017

13,00 € TTC

Ouvrage en stock