La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?

Jean-François Dusigne

La direction d’acteurs peut-elle s’apprendre ?

Qu’est-ce qui, de l’expérience, peut se transmettre ? Y a-t-il quelque chose qui, de la relation sensible entre un metteur en scène et des acteurs, puisse s’apprendre ou s’enseigner ?

Les termes ne sont-ils pas réducteurs, sans cesse à redéfinir ? Le croisement des regards, la confrontation des compétences visent à appréhender ces actes d’échange et de transmission que constituent les «directions d’acteurs», et ce, non seulement à travers le discours, mais aussi les intonations vocales, les silences, les comportements, les attitudes, les gestes.

 

Ouvrage coordonné par Jean-François Dusigne

Avec la contribution de Jurij Alschitz, Antonio Araújo, Georges Banu, Jean Bellorini, Dominique Boissel, Marcus Borja, Wilfried Bosch, Claude Buchvald, Marion Carrot, Dominique Dupuy, Michaël Earley, Delphine Eliet, Georges Gagneré, Paul Golub, Nicolas 
Gonzales, Giampaolo Gotti, Piotr Gruszczyński, Natalia Isaeva, Jerzy Klesyk, Claire Lasne Darcueil, Hanna Lasserre, Katia Légeret, Stéphane Levy, Marie José Malis, Alain Maratrat, Radu Penciulescu, Béatrice Picon Vallin, Cédric Plessiet, Stéphane Poliakov, Sophie Proust, Thomas Richards, Rodrigo Scalari, Maria Thais Lima Santos, Anatoli Vassiliev, Anne Villacèque, Yakupov.

 

Faisant suite aux sessions d’expérimentation menées au Conservatoire national supérieur d’art dramatique et à ARTA (Association de recherche des traditions de l’acteur) entre 2011 et 2015, aux journées d’études et aux rencontres internationales organisées dans le cadre du Laboratoire d’excellence des arts et méditations humaines, Arts-H2H, « les processus de transmission et d’échange dans la direction d’acteurs », ce livre, conçu et coordonné par Jean-François Dusigne, invite à ouvrir un cercle plus large à la pensée de l’enseignement artistique : est-il opportun ou non de concevoir une formation à la mise en scène et à la direction d’acteurs ?

 

Jean-François Dusigne est professeur en arts du spectacle, théâtre, ethnoscénologie à l’université Paris VIII mais également pédagogue et metteur en scène. En tant qu’acteur, il a notamment été membre du Théâtre du Soleil. Il est depuis 1999 codirecteur artistique d’ARTA. Il a été promu en 2014 chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Depuis 2011, il est porteur du projet Labex Arts-H2H « les processus de transmission et d’échange dans la direction d’acteurs ».

 

La critique :

 

Mise en perspective d’interrogations transverses

Dès les premières pages, l’interdisciplinarité se fait pressentir car la parole est donnée aux artistes de la scène (théâtre, danse, cinéma, arts numériques…) non en s’inscrivant dans une démarche d’exhaustivité mais au contraire afin de privilégier le croisement de regards venus d’horizons différents, ayant tous en commun, la scène...

Bruno Deslot, Theatreactu.com, 10 octobre 2015

Aide(s) à la publication

Cet ouvrage a été publié avec le soutien de l’ANR (programme Investissement d’avenir ANR-10-LABX-80-01) et le concours de l’Université Paris VIII (scènes du monde, création savoirs critiques, axe ethnoscénologie)

19,00 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-451-5
  • Date de parution : 29-06-2015
  • Nombre de pages : 448 pages
  • Collection : Du Désavantage du vent