La pensée, la poésie et le politique (Dialogue avec Jack Ralite)

Karelle Ménine , Jack Ralite

La pensée, la poésie et le politique (Dialogue avec Jack Ralite)

Homme politique et communiste singulier, passionné de théâtre, ami d’Aragon, de Jean Vilar, complice d’Antoine Vitez, Jack Ralite est de cette époque où les acteurs politiques et les artistes tentaient de nouvelles voies de discussion. Il est aussi celui qui, depuis plus de cinquante ans, ne cesse de secouer le champ du politique. Il a pour les poètes un véritable amour et ses discours et analyses sont pétris de ses échanges avec eux.

En délaissant le dialogue avec les poètes, les hommes et femmes politiques contemporains ont abandonné un de leurs plus beaux outils : le pouvoir des mots. Ce livre est une réflexion partagée, ouverte, sur les enjeux des prochaines politiques culturelles autant que sur ce foyer de créativité et de résistance qu’est la langue.

 

Ces entretiens sont suivis d’une sélection de paroles publiques de Jack Ralite.

 

Jack Ralite a été maire d’Aubervilliers, ministre sous François Mitterrand, député puis sénateur de la Seine-Saint-Denis. Il a fondé les états généraux de la culture en 1987, lieu incontournable de questionnement des politiques culturelles nationales et internationales. Il siège aux conseils d’administration de nombreuses institutions artistiques.

 

Karelle Ménine, auteure et journaliste, a participé au Festival d’Avignon dans le cadre de « Sujets à vif » et y a animé les « Conversations de l’école d’art » de 2009 à 2012. Elle est cheffe de projet « Littérature » pour Mons, capitale européenne de la culture 2015, où elle porte avec Ruedi Baur le projet « La phrase ». Elle est également directrice artistique de la Fatrasproduction Cie et membre de l’institut Civic City.

 

La critique : 

 

Jack le mordant Ralite en trois mots : pensée, poésie, politique

Homme de dialogue s’il en fût, Jack Ralite nous avait déjà régalés, il y a longtemps déjà, en nous offrant la lecture de ses « Conservations avec Vilar et Vitez ». Dans « La pensée, la poésie et le politique » (trois mots liés chez lui à jamais), Il dialogue cette fois avec une journaliste, et aussi avec l’Histoire en nous donnant à lire quelques lettres et discours marquants. Ralite est un doublement un homme de parole(s), car ce qu’il dit il le fait, ou fait tout pour que cela advienne.

Jean-Pierre Thibaudat, pour Balagan sur Médiapart, 05 juillet 2015

 

Par la complicité de la pensée             

Avignon – Entretien Jack Ralite et Karelle Ménine

Sylvia Botella pour Culture RTBF, 31 juillet 2015

 

Jack Ralite est-il le plus grand ministre de la culture de tous les temps ?

A lire comme à écouter Jack Ralite, on songe aux pages superbes du Marbrier de Carrare de Charles Péguy : tailler dans l’excès de matière qui enveloppe la forme, la sculpter par soustractions successives, être l’artisan au geste humble et sûr… Et ne pas craindre de se répéter, de s’en tenir à la poutre maîtresse d’une pensée architecturée par la mise en tension du poétique et du politique, s’en remettant à leur dénominateur commun, seul à même de les harmoniser : la croyance en l’homme...

Fabienne Arvers - Les InRocKS, 31 août 2015 

 

Jack Ralite, portrait libre en cinq actes

Voilà un petit ouvrage à mettre entre toutes les mains. Un livre qui brosse, entre les lignes, le portrait d’un homme politique d’envergure, un homme qui a exercé les plus hautes responsabilités au niveau de l’État, de son parti, de sa ville, fondateur des « états généraux » sans jamais renier ses convictions...

Marie-José Sirach - L'Humanité, 07 septembre 2015

Aide(s) à la publication

Ouvrage publié avec le concours du centre régional du livre de Franche-Comté et de la Région Franche-Comté

14,50 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-431-7
  • Date de parution : 22-06-2015
  • Nombre de pages : 224 pages
  • Collection : Du Désavantage du vent