Marc-Emmanuel Soriano

Image
Portrait de Marc-Emmanuel Soriano

Marc-Emmanuel Soriano a fait ses débuts littéraires à Clermont-Ferrand, dans ses carnets de poésie et ses pérégrinations d’adolescent sous influence surréaliste. Un peu plus tard, il a choisi la voie du théâtre, passant par l’atelier d’acteur de Jean Brassat à La Courneuve, puis a été admis à la classe libre de l’École Florent, où il côtoie Denis Podalydès, Emmanuel Devos, Stanislas Nordey ou José Garcia, ainsi qu’à l’atelier du TGP de Saint-Denis dirigé par Philippe Duclos. Progressivement, il mène un double parcours d’acteur et d’auteur-metteur en scène, qui le conduira à collaborer avec différents artistes comme Grégoire Ingold (Gorgias), Marc Baylet-Delpérier (Trilogie de la dépendance, Un Timon de moins) ou Christophe Laluque (Prodigue, Celle qui),

D.R. préférant les voies de la recherche et de l’écriture scénique contemporaine. À partir de 2012, l’écriture occupe une place grandissante dans son approche de la scène et il est lauréat de l’aide à la création Artcena à deux reprises pour Un qui veut traverser et Le Parlement des forêts, qui sont les deux volets d’une trilogie en cours d’écriture, écrite autour de l’exil de masse. La première de ces deux pièces a été lue au TAPS puis au TNS par Emmanuel Béart et enregistrée par Jacques Bonnaffé sur France Culture. En 2017, il est présent au festival européen de la Mousson d’été ou encore au Festival international d’art contemporain de Marseille, Actoral. En 2019 le collectif « Dans le vif » de Rennes, l’invite à écrire sur le thème des « forces du désordre » en compagnie de Catherine Benhamou, Lucie Depauw et Grégoire Vauquois. En 2021, Stanislas Nordey lui commande le troisième volet de sa trilogie de l’exil.

À paraître

Image
Parution : 21 avril 2022
Marc-Emmanuel Soriano