Image
Couverture  du livre

Iphigénie, Agamemnon, Électre

Texte portugais (Portugal) traduit par Thomas Resendes
Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Présentation

« Laissez-moi vivre un jour de plus » ? Une chose banale et stupide. J’aimerais choisir ses derniers mots. Les écrire comme les derniers mots d’une tragédie qui résonnent aux oreilles des spectateurs‚ des heures après la fin du spectacle. C’est la dernière scène qui commence.

Iphigénie, Agamemnon et Électre sont écrites à une période de transformation, sur le plan intime et collectif. Notre tentative est celle d’un vivre ensemble, d'un théâtre qui garde ses portes et ses fenêtres ouvertes sur le monde.

Tiago Rodrigues

Iphigénie

Nous sommes à Aulis. Agamemnon, le roi, Ménélas et les Grecs désirent Hélène. Ils désirent Troie. Il n’y a pas de vent. Impossible d’embarquer. Iphigénie doit être sacrifiée. Iphigénie, fille du roi, fille de Clytemnestre. Clytemnestre implore Agamemnon. Iphigénie décide de mourir. Iphigénie est morte. Iphigénie meurt et le vent se lève.

Agamemnon 

Nous sommes à Argos. Clytemnestre, la femme d’Agamemnon, a Égisthe pour amant. Dix ans ont passé. Agamemnon rentre victorieux. Agamemnon rentre de Troie avec Cassandre. Une fête se prépare. Clytemnestre et Égisthe tuent Agamemnon. Clytemnestre venge la mort de sa fille Iphigénie. Cassandre meurt elle aussi. C’est le brouillard.

Électre 

Nous sommes en périphérie d’Argos. Électre et Oreste sont frère et sœur, enfants de Clytemnestre et Agamemnon. Oreste a été contraint à l’exil. Électre a été mariée à un pauvre laboureur. Électre veut se venger. Oreste est de retour. Électre et Oreste se retrouvent. Oreste tue Égisthe. Électre et Oreste tuent leur mère, Clytemnestre. Électre est heureuse. Oreste, non. Le vent se lève.

Création

Créations : Ifigénia, Agamémnon et Electra au Teatro Nacional D. Maria II à Lisbonne, respectivement les 11, 12 et 13 septembre 2015, en coproduction avec le Teatro Viriato dans des mises en scène de l'auteur.

La presse

Dans le travail de Tiago Rodrigues, la part faite aux « grands textes fondateurs » ...

du théâtre occidental est importante de Shakespeare aux auteurs tragiques grecs, ici, Euripide pour Iphigénie, Eschyle pour Agamemnon et Sophocle pour Electre. Il reprend le modèle du cycle (les Atrides) et de la trilogie, et revendique clairement une démarche de réécriture dans son avant-propos.
Marie du Crest - La Cause littéraire, 19 novembre 2020

Tiago Rodrigues ne se présente plus

Metteur en scène et auteur portugais de génie, il décape et s’empare des classiques de la littérature pour en faire de véritables bijoux qui ne ressemblent qu’à lui. Les Solitaires Intempestifs publient le texte d’un spectacle de 2015 qui convoque trois tragédies grecques majeures : Iphigénie, Agamemnon, Électre. Tiago Rodrigues trouve encore une fois l’axe particulier qui permet de redécouvrir chacune des ces histoires, de vivre avec passion chacun de ces rebondissements....
Sspalesite75 - Sspalesite, 4 novembre 2020

160 pages
ISBN 978-2-84681-604-5
Prix : 15.00€
Collection : Domaine étranger
Disponible
Date de parution :
Soutiens
Ouvrage publié avec l’aide de Camões – Institut portugais de la Coopération et de la Langue.
Mots clés