Les guêpes de l’été nous piquent encore en novembre (suivi de) Illusions

Texte russe (Russie) traduit par Tania Moguilevskaia Gilles Morel
Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Ce titre est désormais disponible dans : Théâtre 2000-2012

Présentation

Tu n’es pas seul, mon vieil ami. Parce que nous sommes avec toi, mon pote. Nous sommes tes fidèles amis, Sarra, moi, Marta et Markus, nous t’aimons tous. Crois-nous. Nous t’aimons, notre très cher, Donald. Et nous t’aiderons, nous te soignerons, nous ferons appel aux meilleurs docteurs, aux meilleurs psychothérapeutes, aux meilleurs psychiatres.

Ivan Viripaev avec Les guêpes de l’été nous piquent encore en novembre nous propose une comédie de salon qui s’achemine vers la tragédie métaphysique avec des personnages qui téléphonent, sont morts de rire, émoustillés par l’alcool ou dévorés par l’inquiétude. Dans Illusions, quatre narrateurs viennent conter l’histoire de deux couples mariés qui, au terme d’une vie bien remplie, tentent de se dire leurs vérités, de s’avouer leurs joies et leurs résignations. Que reste-il quand tout a été vécu et que tout n’a pas été comme on l’imaginait ?

En scène

Les guêpes de l’été nous piquent encore en novembre : Création au Théâtre du Rond-Point à Paris le 17 mars 2015, dans une mise en scène du collectifs ildi!eldi.

Illusions : Création à l'ACB – scène nationale de Bar-le-Duc le 5 mars 2015, dans une mise en scène de Julia Vidit.

128 pages
ISBN 978-2-84681-424-9
Prix : 14.50€
Collection : Domaine étranger
Indisponible
Date de parution :
Personnages
2 homme(s)
1 femme(s)

A l'affiche

Mise en scène :
Nicolas Schiavo
Du au

à Paris

Théâtre du Temps