Un clown à la mer (suivi de) Coloris Vitalis

Catherine Lefeuvre

Un clown à la mer (suivi de) Coloris Vitalis

Le dodo, c’était mon doudou.

Mais le dodo lé plus là… lé plus à Maurice… lé plus à Bourbon… lé plus nulle part.

Et nulle part, c’est encore plus loin que le néant !

Dans ma mer intérieure, je le vois toujours nager avec ses petites ailes trop courtes plaquées sur ses flancs et son postérieur en forme de bouée.

Et il nage, il nage, il nage ballotté délicatement par l’onde généreuse d’une eau protectrice.

Heureusement qu’on n’a pas encore trouvé le moyen de faire disparaître les rêves, sinon il serait mort une deuxième fois, l’emplumé dodu qui vit dans ma tête.

 

Après la disparition de son dodo, le clown Gramblanc, dans Un Clown à la mer, décide de partir à la recherche du sens de son existence.


Dans Coloris Vitalis, Gramblanc fait face à ses angoisses, ses douleurs et au temps qui passe, oscillant entre l’épique et le pathétique.


Catherine Lefeuvre et Jean Lambert-wild travaillent ensemble depuis une vingtaine d’années. Ils fondent la coopérative 326 à Belfort en 1998. Elle partage la direction de la Comédie de Caen avec Jean Lambert-wild en 2007, puis celle du Théâtre de l’Union (Limoges) depuis 2015. En 2016, elle commence son projet d’écriture autour de Gramblanc, interprété par Jean Lambert-wild.

 

En scène :

Coloris Vitalis : Création dans la mise en scène de l'auteur et Jean Lambert-wild au Théâtre de L'union à Limoges en février 2018.

Un Clown à la mer : Création dans la mise en scène de l'auteur et Jean Lambert-wild au Théâtre de l’Union à Limoges en novembre 2018.

 

12,00 € TTC

Cet article est indisponible

  • ISBN : 978-2-84681-579-6
  • Date de parution : 28-05-2019
  • Nombre de pages : 64 pages
  • Collection : Bleue