Innocents coupables

Alexandre Ostrovski

Texte original en russe traduit par Jean-Pierre Thibaudat, Macha Zonina

Innocents coupables

Mesdames et messieurs, je vous propose de boire à la santé d'une comédienne qui a ranimé le marécage stagnant et assoupi de notre vie égarée au fond de la province. Je ne connais pas la rhétorique, donc je vais parler simplement.
Nous, les gens de l'intelligentsia de province, nous n'avons que deux occupations : jouer aux cartes et bavarder au club. Alors, rendons hommage au talent qui nous a fait oublier nos passe-temps habituels. Nous dormons, messieurs, donc soyons reconnaissants envers les gens d'exception qui nous réveillent parfois et nous rappellent qu'il existe un monde idéal, qu'on a oublié.


Cette traduction a été créée le 7 mars 2003 au Théâtre de Gennevilliers, Centre Dramatique National, dans une mise en scène de Bernard Sobel.

10,00 € TTC