Le Festival mondial du théâtre de Nancy : une utopie théâtrale (1963-1983)

Jean-Pierre Thibaudat

Le Festival mondial du théâtre de Nancy : une utopie théâtrale (1963-1983)

Prix Sadler 2018 de l’Académie de Stanislas de Nancy


C’est à Nancy que les festivaliers et la France découvrent le Teatro Campesino, le Bread and Puppet Theatre, Bob Wilson, Tadeusz Kantor, Jerzy Grotowski, Pina Bausch, Terayama, Kazuo Ōno, la Cuadra de Séville, le Teatro Comuna de Lisbonne ou encore le Brésilien Augusto Boal.

 

De 1963 à 1983, le Festival mondial du théâtre de Nancy, créé par Jack Lang, a bouleversé le paysage théâtral. Surfant sur la vague du théâtre universitaire en Europe, forte au début des années soixante, le Festival allait bientôt devenir mondial et professionnel, parcourant la planète pour faire venir à Nancy les nouveaux talents étrangers, et s’imposant comme un rendez-vous précieux.

 

Durant deux décades marquées par des guerres, des dictatures, des coups d’État et Mai 68, sans beaucoup de subventions mais avec des hordes de bénévoles dévoués, le Festival fut un foyer du théâtre protestataire, un laboratoire de l’utopie où s’inventèrent des formes de théâtre nouvelles chahutant le primat du texte.

 

Ce fut le festival de la jeunesse, une folle ambiance faite de rencontres, de liesse et de discussions jusqu’au bout de la nuit. C’était avant le temps d’Internet, des portables et des ordinateurs, le dernier festival du XXe siècle. C’est cette histoire sans pareille, nourrie d’archives et de nombreux témoignages, que ce livre raconte.

 

Jean-Pierre Thibaudat, journaliste, écrivain, auteur de divers ouvrages sur le théâtre (Le Roman de Jean-Luc Lagarce, biographie éditée aux Solitaires Intempestifs en 2007), a été longtemps journaliste à Libération (service Culture, correspondant à Moscou, grand reporter, entre 1978 et 2006) puis conseiller artistique du festival Passages à Nancy puis Metz (2006-2016). Après Rue89, il tient actuellement son blog « Balagan » sur le site de Mediapart.

 

La critique :

Jean-Pierre Thibaudat, nous offre le récit de ses souvenirs de spectateur professionnel dans son livre..

Créateur d'imaginaire le théâtre, dans l'éphémère de la représentation, trouve son éternité. Il réalise son idéal, dans le souvenir du public, qui se prolonge durant son existence. Si la brique de son utopie est cimentée au rêve, sa construction est bien réelle par le lien d'une histoire, de vivant à vivant, dans le présent d'une fiction.

Dashiell Donello - Médiapart/Les Dits du théâtre, 08 juillet 2017

 

De 1963 à 1983, le Festival mondial du théâtre de Nancy, créé par Jack Lang, a bouleversé le paysage théâtral.

Exemplaire du théâtre universitaire en Europe dans les années soixante, le Festival devient rapidement mondial et professionnel, parcourant la planète pour faire venir à Nancy les nouveaux talents étrangers.

L’utopie théâtrale 1963-1983 offre une plongée politico-culturelle dans deux décennies inventives qui changèrent la face conformiste d’un théâtre voué décidément à s’ouvrir...

Véronique Hotte - hottello théâtre, 18 juillet 2017

 

Au cœur des révolutions théâtrales

Jean-Pierre Thibaudet, journaliste, critique amoureux du monde du spectacle vivant, raconte le Festival mondial du Théâtre de Nancy, cet événement hors norme inventé par Jack Lang en 1963. Le livre qu’il en tire, où souvenirs et recherches se mêlent et se succèdent s’étale sur 395 pages et pèse 1,3 kilos. Un bel objet où, sur papier vélin, les années se divisent en chapitres colorés qu’illustrent d’innombrables photos pour mémoire.

Caroline Alexander - WebThéâtre, 06 septembre 2017

 

Feu le festival du feu de Dieu de Nancy

Jean-Pierre Thibaudat ressuscite les états d'âme et de service du Festival mondial du théâtre de Nancy, fondé par Jack Lang en 1963. Vingt ans durant, la vie, l'art et la politique s'y tressèrent dans une ferveur contagieuse. On en redemande !

Antoine Perraud - Médiapart / Théâtre-Chronique, 15 octobre 2017

 

Jack Lang : « Nous étions dans toutes sortes d’utopies et cela s’est tari »

On connaît la passion de Jack Lang pour le théâtre. Juriste de formation, agrégé de Droit, il consacra sa thèse de doctorat aux relations du théâtre et de l’État. Il fut bien sûr plus tard, dès 1981, le brillant ministre de la Culture que l’on sait, et l’un des rares titulaires du marocain de la rue de Valois à mener une politique inédite en faveur des arts de la scène.

Rodolphe Fouano - Les Trois coups, 26 octobre 2017

 

Dans un ouvrage vif et coloré, Jean-Pierre Thibaudat écrit une exploration de près 400 pages au cœur de l’histoire du Festival mondial du théâtre de Nancy. Le passé reprend ses formes et ses couleurs sous une plume vivante, entre le récit et le documentaire. A l’image de ce festival mythique, l’écrivain et journaliste promet une aventure énergique et tonitruante.

Pierre-Alexandre Culo - Théâtre Actu, 31 octobre 2017

 

Le critique Jean-Pierre Thibaudat retrace l’histoire du festival lorrain qui, de 1963 à 1983, a déniché des talents devenus stars par la suite.

Certaines épopées passées, même oubliées, ont parfois marqué profondément une discipline. Leur récit, au-delà de la chronique pour initiés, permet d’éclairer l’état du présent et d’engranger d’incroyables expériences. Le Festival mondial du théâtre de Nancy (FMT) a vécu de 1963 à 1983. De cette parenthèse, refermée depuis trente-quatre ans, Jean-Pierre Thibaudat, ancien critique théâtral à Libération, a tiré un livre détaillé et vivant, conjuguant archives, témoignages et critiques de ses confrères.

Frédérique Roussel - Libération, 15 novembre 2017

23,00 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-512-3
  • Date de parution : 29-06-2017
  • Nombre de pages : 400 pages
  • Collection : Mémoire[s]