Fallait rester chez vous, têtes de noeud

Rodrigo García

Texte original en espagnol traduit par Christilla Vasserot

Fallait rester chez vous, têtes de noeud

Ce texte est disponible dans Cendres 1986-1999


Voilà pourquoi j'insiste sur ce que la jouissance signifiait pour les Grecs et sur ce qu'elle signifie pour nous - pour toi et pour moi - : perte de temps‚ contemplation.
En me baladant‚ je trouve la plénitude. Répète avec moi : en me baladant je trouve la plénitude.
Passé 40 ans‚ tu auras un cerveau parfaitement meublé‚ chaque idée à sa place‚ tu seras en état de prendre du bon temps‚ mais tu auras perdu la vitalité.
Entre 15 et 40 ans‚ tu as la vitalité‚ mais pas la tête à ça.
Entre 40 et 70 ans‚ tu as la tête à ça‚ mais pas la vitalité.
Il manque toujours quelque chose.
Et pour combler ce manque‚ on a inventé l'argent.
Avoir de l'argent. (...)

Aide(s) à la publication

Coédition : Maison Antoine Vitez

9,00 € TTC

Cet ouvrage est indisponible

  • ISBN : 978-2-84681-026-5
  • Date de parution : 01-02-2002
  • Nombre de pages : 72 pages
  • Collection : Bleue