Rogelio Orizondo

Rogelio Orizondo est né en 1983 dans la ville de Santa Clara, à Cuba. Comme de nombreux artistes de sa génération, il a été formé à l’Institut supérieur d’art de La Havane, où il a obtenu en 2009 son diplôme de dramaturgie. Il est l’auteur d’une dizaine de pièces de théâtre qui aujourd’hui font de lui l’un des auteurs les plus en vue de la scène cubaine contemporaine (malgré sa récente installation à Miami, il conserve des liens étroits avec le milieu théâtral cubain). Il a également signé plusieurs mises en scène, dont celle de sa pièce Perros que jamás ladradon (Des chiens qui n’ont jamais aboyé) en 2011. Sa pièce Antigonón, un contingent épique (2012), écrite et sans cesse remise sur le métier tout au long du processus de mise en scène mené par Carlos Díaz au sein de la compagnie El Público, a fait l’objet d’une tournée européenne en 2015 (elle a notamment été présentée lors du festival Passages à Metz).