Saint Laurent velours perdu (suivi de) Pupilla (et de) Chambres de Marguerite G.

Frédéric Vossier

Saint Laurent velours perdu (suivi de) Pupilla (et de) Chambres de Marguerite G.

Je voudrais réaliser la beauté dans le respect du corps.

Le respect des corps qui s’habillent dans la lumière.

La lenteur des mouvements dans la profondeur.

Pour que toutes les femmes soient belles.

Parce que toutes les femmes doivent être belles.

Parce que j’aime les femmes.

Il y a toujours en moi cet amour.

L’amour.

Il y a en moi l’impossibilité de les aimer.

 

Il s’agit d’écrire sur des figures iconiques : Yves Saint Laurent, Elizabeth Taylor, et Peggy Guggenheim. En somme, des biographies imaginaires qui entremêlent littérature et récit de vie. Des figures qui combinent, en apparence, une exposition maximale, et en réalité, les secrets les plus enfouis. Aimer, s’ennuyer, sortir de l’ennui, essayer de « vivre sa vie pleinement » comme aurait dit Ibsen.

                                                                                                  Frédéric Vossier

 

Frédéric Vossier est docteur en philosophie politique, auteur dramatique, et conseiller artistique au Théâtre national de Strasbourg depuis la nomination de Stanislas Nordey. Il dirige la revue de création et de réflexion Parages. Ses textes sont publiés aux éditions Théâtre Ouvert, Espaces 34, Quartett, et Les Solitaires Intempestifs. Ils ont été créés entre autres par Sébastien Derrey, Jean-François Auguste, Cyril Teste, Jacques Vincey. Tommy Milliot a remporté le Prix Impatience 2016 avec Lotissement (éditions Quartett). Madeleine Louarn a créé dans le cadre du Festival d’Avignon Ludwig, un roi sur la lune (éditions Les Solitaires Intempestifs).

14,00 € TTC

Cet article est indisponible

  • ISBN : 978-2-84681-541-3
  • Date de parution : 09-10-2018
  • Nombre de pages : 128 pages
  • Collection : Bleue