Mai, juin, juillet (Dans les théâtres de 1968)

Denis Guénoun

Mai, juin, juillet (Dans les théâtres de 1968)

Mai, juin, juillet raconte les événements qui ont secoué le théâtre en France en 1968. A travers eux, le texte interroge l’évolution de nos sociétés, et les mutations de l’idée de Révolution.

En mai-juin 1968, Barrault est aux prises avec l’occupation de l’Odéon par les contestataires, qui commence avec panache et finit en calamité. En juillet, Vilar fait face à l’assaut contre le Festival d’Avignon, et à la tentative de le mettre à bas. Entre ces deux moments de crise violente, prend place la longue réunion de travail à huis-clos, qui rassemble au Théâtre de Villeurbanne la plupart des animateurs de centres dramatiques et de maisons de la culture.

 

La critique : 

 

En mai 68, alors que les étudiants occupent l’université de Nanterre, ils trouvent un autre lieu de ralliement à Paris : le théâtre de l’Odéon au moment où celui-ci reçoit la troupe américaine de ballet pour le Théâtre des Nations. La représentation prend fin et la scène fait place à un autre genre de spectacle, tout aussi vivant !...

Bruno Deslot - Un Fauteuil pour l'Orchestre, 08/07/2012

 

Aide(s) à la publication

Ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre

17,00 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-353-2
  • Date de parution : 06-06-2012
  • Nombre de pages : 256 pages
  • Collection : Bleue