Lac (suivi de) Libido sciendi

Pascal Rambert

Lac (suivi de) Libido sciendi

Le théâtre et l’art sont là pour donner à imaginer si j’ose dire sa propre imagination son imagination à soi dans un lieu où l’on pensait ne jamais aller un lieu dont on ignorait en soi l’existence

on se dit mais je ne savais pas que j’avais ce lieu en moi moi d’habitude j’allais toujours au même endroit d’imagination j’imaginais pas beaucoup j’imaginais pas loin j’imaginais à peine je pensais que je ne pouvais imaginer beaucoup on m’avait toujours dit ne rêve pas on m’avait toujours dit l’imagination c’est bien beau on m’avait toujours dit ce genre d’idioties

or j’ai décidé de monter sur le théâtre pour combattre cela

et ça me paraît aussi important

en tout cas pas moindre

que de s’engager sur des terrains de conflits réels dont la mort est la sanction

 

Ce texte est une commande de la Manufacture – Haute École de théâtre de Suisse romande, direction Frédéric Plazy, pour l’écriture d’un texte destiné au spectacle de sortie des étudiants comédiens (Bachelor Théâtre, 2012-2015).

 

Création de Lac en mai 2015 au Théâtre les Halles de Sierre dans une mise en scène de Denis Maillefer.

Représentations au festival des écoles du théâtre public à la Cartoucherie – Théâtre de l’Aquarium à Paris du 25 au 28 juin 2015.

 

Libido sciendi, pièce créée en 2008 au festival Montpellier Danse dans une mise en scène de l’auteur, réactualisée en 2014 au Musée Picasso à Paris.

 

Pascal Rambert, après un passage à l’École de Chaillot avec Antoine Vitez, alterne l’écriture et la mise en scène, et devient metteur en scène de ses propres pièces. Il est directeur du Théâtre de Gennevilliers depuis janvier 2007 et est l’auteur de Clôture de l’amour qui a notamment obtenu le grand prix de littérature dramatique 2012 et de la meilleure création de pièce en langue française pour la saison 2011-2012, il a créé Répétition qui sera repris au T2G - Théâtre de Gennevilliers et en tournée à l’automne 2015.

 

La critique :

 

Lac de Pascal Rambert, un poème dramaturgique pour quinze voix

Pascal Rambert a écrit un poème du silence, pour que jamais il ne retombe. Ses pièces sont des propositions blanches ; elles sont nommées ainsi dans la présentation biographique du théâtre qu’il dirige, le T2G à Gennevilliers....

Dashiell Donello - Les Dits du Théâtre / Médiapart, 13 juin 2015

Aide(s) à la publication

Publication réalisée avec les soutiens de la HES-SO et de la Manufacture

13,00 € TTC

Ouvrage en stock

  • ISBN : 978-2-84681-448-5
  • Date de parution : 11-05-2015
  • Nombre de pages : 128 pages
  • Collection : Bleue