Hégémonie et stratégie socialiste

Ernesto Laclau, Chantal Mouffe

Texte original en anglais traduit par Julien Abriel

Hégémonie et stratégie socialiste

Préface de Étienne Balibar

Depuis sa première publication en anglais, il y a plus de vingt ans, ce livre a été au centre de nombreux débats. Les discussions et controverses qu’il a suscitées sont pourtant loin d’être apaisées : la désintégration du bloc soviétique, l’émergence de nouvelles identités sociales et politiques en lien avec la transformation du capitalisme avancé, et la crise d’un projet de la gauche dont les fondements essentialistes ont essuyé des critiques de plus en plus nombreuses, ont bien plutôt rendu les perspectives théoriques proposées dans ce livre plus pertinentes que jamais. Le projet politique qu’il élabore, la « démocratie radicale et plurielle », constitue un puissant antidote aux tentatives de dépassement par une troisième voie de l’opposition classique entre droite et gauche. Ce texte essentiel, dont voici la première traduction française, aide à comprendre la nature et le sens des luttes sociales contemporaines.

Ernesto Laclau est professeur émérite de théorie politique à l’Université d’Essex et Distinguished Professor à Northwestern University‚ Chicago. Il est l’auteur, entre autres, de La Guerre des identités (La Découverte‚ 2000) et La Raison populiste (Le Seuil‚ 2008).

Chantal Mouffe est professeur de théorie politique à l’Université de Westminster à Londres. Elle a fait paraître, entre autres,
Le Politique et ses enjeux (La Découverte, 1994).

 

 

Ernesto Laclau, inspirateur de Podemos

Contre la corruption, les diktats européens, les grands projets inutiles : la multiplicité des mobilisations contraste avec le sentiment d’impuissance politique. Comment faire vibrer ces batailles particulières sur une corde collective ? En cultivant une forme renouvelée de populisme, expliquait l’intellectuel argentin Ernesto Laclau. Influentes auprès de la gauche radicale espagnole, ses réflexions appellent une lecture critique...

Razmig Keucheyan & Renaud Lambert - Le Monde diplomatique, septembre 2015

 

Chantal Mouffe: «Il est nécessaire d’élaborer un populisme de gauche»

Que pense de la « Nuit Debout » l'une des inspiratrices du mouvement Podemos ? Pour Chantal Mouffe, « il faut une traduction institutionnelle aux mouvements de révolte ».

Joseph Confavreux, avril 2016, lire l'article sur Médiapart

 

“Il n'y a pas de politique sans adversaire”

Halte au consensus, vive l'antagonisme ! La philosophe belge, inspiratrice de la nouvelle gauche radicale, prône la nécessité du clivage pour donner un nouvel élan à nos démocraties libérales modernes.

Juliette Cerf, avril 2016, lire l'article sur Télérama

 

«Obtenir un consensus en politique est par principe impossible»

Pour la philosophe belge proche de Podemos, il est urgent de renouer avec une vision conflictuelle de la démocratie, sous peine de glisser sur le terrain de la morale et de faire des adversaires politiques des ennemis irréconciliables.

Sonya Faure et Anastasia Vécrin, avril 2016, à lire sur Libération

23,00 € TTC

Cet article est indisponible